ACCUEIL arrow Vivre un cancer arrow Les traitements
 
 
NOUVEAU SITE
NOUVEAU FORUM
______________________
ANCIEN FORUM
   
Il y a actuellement 5 invités en ligne
   
   



Les traitements
Grâce aux progrès de la recherche en matière de lutte contre le cancer, il existe aujourd'hui de nombreux traitements pour enrayer cette maladie et en venir à bout : chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, hormonothérapie. Les progrès récents des traitements des symptômes ont également permis d'atténuer les effets secondaires.

Les différents traitements
Au début du siècle, l'ablation du sein par une technique très mutilante que nous considérerions aujourd'hui comme barbare était la seule arme dont disposaient les médecins pour lutter contre le cancer du sein. Puis la radiothérapie fut ajoutée à cette chirurgie afin d'augmenter le taux de guérison. Mais il manquait toujours un traitement général capable de protéger non seulement le sein mais l'ensemble du corps.

Grâce aux progrès de la recherche en matière de lutte contre le cancer, il existe aujourd'hui toute une panoplie de traitements pour enrayer cette maladie et en venir à bout.

Chirurgie
La chirurgie reste le traitement le plus courant. Aujourd'hui, elle se veut efficace et aussi peu mutilante que possible. En principe pour les tumeurs de moins de 3 cm, les chirurgiens réalisent une tumorectomie, c'est l'ablation complète de la seule tumeur tout en conservant le reste du sein.

Cette opération très localisée est généralement associée à une radiothérapie et parfois à une chimiothérapie préventive (voir ci-après). Lorsque la tumeur est plus volumineuse, les chirurgiens pratiquent l'ablation de la glande mammaire dans sa totalité (mastectomie) mais avec conservation des muscles pectoraux, ce qui permettra une reconstruction mammaire ultérieure.

L'ablation de ganglions de l'aisselle du côté de la tumeur et leur analyse sont systématiques en cas de cancer du sein. En effet, la présence de cellules tumorales dans ces ganglions modifie de façon importante le traitement ultérieur.  

Outre la chirurgie, trois autres types de traitements peuvent être employés, seuls ou associés, pour combattre le cancer du sein :
- La radiothérapie ou " rayons " détruit les cellules cancéreuses à l'aide de radiations à haute énergie. Ce traitement est appliqué sur le sein, si ce dernier n'a pas été enlevé, ou parfois sur la paroi après ablation complète du sein. Le traitement dure en moyenne de 5 à 6 semaines. Il sera généralement réalisé sans hospitalisation. Les récents progrès technologiques ont permis d'en améliorer considérablement la tolérance. 

- La chimiothérapie dont le seul nom effraie quelquefois, n'est autre que la diffusion dans l'organisme de médicaments spécifiquement mis au point pour détruire les cellules des tumeurs cancéreuses. Ces médicaments sont le fruit de la recherche pharmacologique moderne. 

- L'hormonothérapie pour sa part, vise à priver la tumeur des hormones qui, dans certains types de cancers comme dans le cancer du sein, sont liées à son développement. S'il est bien compréhensible que cette description des traitements, actuellement les plus efficaces, ne puisse facilement se départir d'une certaine charge d'inquiétude, on ne doit pas oublier qu'aujourd'hui, grâce au dépistage précoce, la moitié des cancers du sein sont décelés alors qu'ils mesurent moins de 2 cm ! Ce niveau de détection permet d'atteindre de très hauts taux de guérison tout en réduisant considérablement l'agressivité des traitements appliqués. Ainsi pour que la grande majorité des patientes guérisse vite et bien, il est important que les femmes connaissent et observent les conseils de dépistage précoce. 
 
Les effets secondaires
Des effets secondaires liés au traitement ont malheureusement été observés chez des femmes soignées pour un cancer du sein. La chute de cheveux en est souvent le plus marquant et le plus choquant lorsqu'elle se produit dans certains cas de chimiothérapie. D'autres toxicités, comme la fatigue, les nausées et les vomissements, se remarquent moins, mais n'en sont pas moins éprouvantes. Les progrès récents des traitements des symptômes ont permis d'atténuer ces effets secondaires. L'information et un soutien affectif peuvent permettent d'atténuer considérablement les conséquences psychologiques de tels bouleversements.  

Choisir son traitement ?

Non, on ne peut pas choisir soi-même son traitement ; en général, le choix du traitement doit être confié au médecin et dépend essentiellement du type de la tumeur et de l'état d'évolution de la maladie au moment de sa découverte. Cependant, il est essentiel que vous puissiez exprimer vos souhaits et vos angoisses face au traitement qui vous est proposé. Le dialogue est un élément fondamental du traitement et il est normal que vous disposiez de toutes les informations. Ce dialogue s'inscrit pleinement dans le traitement et s'il n'existe pas, il est légitime que vous puissiez demander un deuxième avis.

 
< Précédent   Suivant >