facebooktwitteryoutubeinstagram

Je fais un don pour la recherche

Dépistage

Qu'appelle-t-on un dépistage précoce ? Jusqu'à combien de temps les chances de guérison sont encore bonnes ?

Le dépistage est le fait de découvrir une tumeur avant qu'elle soit palpable, le dépistage est d'autant précoce que la tumeur découverte est plus petite. Les chances de guérison dépendent de beaucoup d'autres facteurs que la taille de la tumeur.
Pour dépister un cancer du sein est-il indispensable de pratiquer la mammographie et l'échographie ou une des deux suffit ? De plus, on parle toujours de la tranche à risque 50-69 ans : quels sont les risques encourus ?

Les 2 examens sont complémentaires. Leur intérêt dépend de la densité des seins, donc de l'âge et d'éventuelles anomalies: par exemple l'échographie est utile en cas de kyste avant 45-50 ans ; le dépistage dépend du risque (par exemple existence de cas familiaux après 69 ans), ces examens dépendent de l'état général de la patiente.
Quel est le pourcentage de guérison quand le cancer du sein est détecté très tôt (taille inférieure à 1 mm) ?

Les chances de guérison sont très élevées mais il y a d'autres facteurs à prendre en compte, comme certains caractères biologiques de la tumeur, l'atteinte ou non des ganglions...
Autour de moi, nous sommes plus nombreuses à avoir eu un cancer du sein à moins de 40 ans. Alors pourquoi attendre 50 ans pour commencer ? Est-ce réellement une histoire de d'argent ?

Le dépistage de masse cible toujours les populations le plus à risque, c'est à dire après 50 ans pour le cancer du sein.
Dans ma famille il y a eu plusieurs cas de cancer du sein (ma grand-mère, sa sœur, ma mère). Je voudrais faire le dépistage des deux gênes BRCA1 et BRCA2. Les questions que je me pose sont : quels traitements appropriés propose-t-on aux femmes ayant ces deux gênes ? Le dépistage est-il coûteux ?

Le dépistage est pris en charge par l'Assurance maladie. Il faut vous adresser à un centre spécialisé : pour les adresses vous pouvez contacter le Conseil de l'Ordre des Médecins de votre département. Les traitements proposés sont adaptés à chaque cas et ne peuvent être détaillés ici.
J'ai vu qu'il existait des tests génétiques pour dépister le cancer du sein. J'ai 33 ans, pas d'enfant et mes deux grand-mères ont eu un cancer du sein avec ablation. Une tante a également eu un cancer. Je préfère prendre les devants et je me pose deux questions : dois-je effectuer ces tests de dépistage ? Faut-il que je fasse des mammographies tous les ans ?

En ce qui concerne le dépistage génétique, il n'est utile que dans certaines formes particulières familiales : il faudrait que vous alliez à une consultation d'ongénétique ; il en existe maintenant dans beaucoup de centres anti-cancéreux et d'hôpitaux. De toute façon, le fait que vous ayez des antécédents familiaux de cancer du sein est une indication à être suivie , même si l'augmentation du risque de survenue d'un cancer du sein chez vous est faible. Dans ce cas la mammographie n'est qu'un élément de surveillance parmi d'autres : il faut en parler avec votre médecin traitant.
J'ai appris qu'aux Pays Bas il existait une méthode de recherche du cancer du sein meilleure que celles pratiquées en France de quelle méthode s agit-il ?

Il n'y a pas de technique de dépistage validée pour le cancer du sein qui ne serait pas disponible en France.
Pensez-vous qu'il y ait des familles à risque ? Si on a eu une mère souffrant d'un cancer du sein a-t-on plus de risques d'avoir le même mal ?

Effectivement, une femme, dont la mère ou la sœur a déjà eu un cancer du sein, a deux fois plus de risques de développer un cancer du sein. Elle doit donc se faire surveiller médicalement encore plus qu'une autre et cela au moins une fois par an.
J'ai 34 ans ma grand-mère maternelle a eu un cancer du sein et elle s'en est sortie. Ma mère a un cancer du sein et les médecins disent que c'est une question de mois. Moi est-ce que j'ai des chances de l'avoir avec les antécédents que j'ai. Cela me fait peur, extrêmement peur.

Il faut que vous consultiez dans un centre spécialisé d'onco-génétique pour savoir quelle est l'importance du risque pour vous.
J'ai 51 ans et on m'a découvert un carcinome canalaire à la suite d'une cytoponction. Il mesure 1,39 cm. Qu'est-ce que c'est précisément ? Pensez-vous que ce soit un mal irrémédiable ? Donnez-moi le plus d'informations possible?

Il s'agit d'un cancer du sein de petite taille: c'est une tumeur que l'on peut guérir.
On ne peut pas vous donner plus de détails sans vous voir et avoir l'ensemble de votre dossier.
J'ai une mammographie à passer. Je voudrais savoir combien de temps après je pourrai avoir mes résultats ?

Cela dépend de l'endroit où vous passez votre mammographie : en général cela demande juste quelques jours.
Lors d'une mammographie des microcalcifications ont été détectées dans les 2 seins. Ai-je forcément le cancer ?

Certainement pas, la présence de microcalcifications surtout dans les deux seins n'est pas toujours associée à un cancer.
Après mon opération je suis sous NOLVADEX depuis un an. J'ai fait une échographie pelvienne il y a 3 mois et je dois en refaire une maintenant à la demande d'un autre médecin. Est-ce dangereux de les faire si rapprochées ? A quel rythme faut-il les faire normalement?

L'échographie est un examen sans aucun danger. Il serait mieux de vous faire suivre par un seul médecin pour que votre suivi soit efficace.
Voir aussi
picto newsletterNewsletter

Vous souhaitez recevoir la lettre d’information de l’Association.

S'inscrire
logo cds
Je fais un don pour la recherche


facebooktwitteryoutubeinstagram
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites.